Entre continuités et ruptures


Il s'agit de s'interroger sur les marques de continuité et/ou les manifestations de rupture qui caractérisent le « glissement » du Moyen Âge à la Modernité au cœur des civilisations occidentales et méditerranéennes. Autrement dit, de comprendre comment la Modernité a dialogué avec le monde médiéval et, plus largement, de redéfinir les régimes d'historicité des sociétés étudiées. Le dénominateur commun est donc de reconsidérer, dans des domaines variés et selon une approche pluridisciplinaire, comment sont pensés et vécus les rapports – souvent contrariés – qu'entretiennent des processus tels que tradition et création, imitation et émulation, emprunt et invention, forme, re-forme et réforme, naissance et renaissance, de même que les phénomènes de réseaux et de circulation qui transgressent régulièrement les cadres historiques susmentionnés. Une telle réflexion permet aussi de réévaluer le couple ancien/moderne qui, bien qu'opératoire dès le XVe siècle, présente, aujourd'hui encore, bon nombre d'ambiguïtés. En somme, il s'agit d'explorer les formes de dialogue entre Moyen Âge et Modernité, spécialement en ce qui concerne la culture, le champ politique, les rapports sociaux et le fait religieux, les principales recherches portant actuellement sur les thématiques suivantes :

Culture

Production et conservation des savoirs (arts et musique, histoire, lettres, philosophie, sciences, théologie...) et des savoir-faire (techniques,...) ; mécénat ; culture du spectacle et consommation privée de l'art ; sultanat mamelouk...

Société

Réseaux sociaux (e. a. milieux politiques, conventuels, artistiques, érudits) ; sociabilité de cour ; sociabilité de rue ; mort et sépultures privilégiées ; rapports sociaux de genre ; sociétés et pratiques artistiques...

Politique

Pensée politique ; exercice du pouvoir ; épistolaire politique ; arts et politique ; dévotion et politique...

Religion (Christianisme et Islam)

Réformes et re-formes ; figures de sainteté ; spiritualité et mystique ; femmes, religion et société...

 

Share this page