L

es recherches menées au sein de notre unité visent, sous des angles d’approche multiples, à mieux comprendre les phénomènes de « transitions » tant dans leur dimension chronologique (en réinterrogeant les catégories de Moyen Âge et de Modernité – Axe 1) que dans leur implantation géographique (en privilégiant l’Europe occidentale et le bassin méditerranéen – Axe 2). Pour ce faire, l’UR mobilise un vaste corpus de sources manuscrites, imprimées, monumentales, figurées ou musicales, qui font l’objet de travaux spécifiques d’inventorisation, d’édition et d’analyse approfondie (Axe 3). Le riche passé régional offre par ailleurs de nombreuses possibilités de répondre aux questions énoncées dans les deux premiers axes grâce à une exploitation renouvelée ou approfondie du patrimoine local (Axe 4). Ces quatre axes se nourrissent mutuellement et donnent lieu à une production scientifique papier mais aussi au développement d'objets et d'outils numériques, accessibles en open access.